Vendre les terres au plus offrant: Le plan de la Banque Mondiale pour privatiser les biens communs | Land Portal | Asegurando los Derechos a la Tierra a través de Datos Abiertos
vendre-les-terres-couverture.jpg

Información del recurso

Date of publication: 
Enero 2019
Resource Language: 
Pages: 
24

Date: 2019

Source: Foncier & Développement

Par: Frédéric Mousseau (The Oakland Institute)

Ce rapport détaille comment la Banque Mondiale préconise des réformes, via un nouvel indicateur foncier dans le projet EBA (Enabling the Business of Agriculture), qui encourage les acquisitions de terres à grande échelle et l’expansion de l’agrobusiness dans les pays en développement.

Ce nouvel indicateur est désormais un élément clé de l’initiative EBA, qui dicte les réformes favorables aux entreprises que les gouvernements devraient mener dans le secteur agricole. Initié comme projet pilote dans 38 pays en 2017, l’indicateur foncier devrait être étendu à 80 pays en 2019.

Ce rapport est publié dans le cadre de la campagne Nos terres, Notre  business, composée de 280 organisations du monde entier, qui demande la fin du programme EBA.

Télécharger le rapport ici

Also available in English, download the report « The highest bidder takes it all: the World Bank’s scheme to privatize the commons » here

Autores y editores

Publisher(s): 

The Oakland Institute is a policy think tank whose mission is to increase public participation and promote fair debate on critical social, economic and environmental issues in both national and international forums.  

Comparta esta página