Récapulation du webinaire : Renforcer la résilience climatique par une gouvernance foncière inclusive | Land Portal

Le jour de l'ouverture de la #COP28, nous avons organisé un webinaire, " Renforcer la résilience climatique par une gouvernance foncière inclusive ", qui a approfondi le rôle crucial que joue la gouvernance foncière inclusive dans le renforcement de la résilience climatique.

 

 

 

 

Richard Sliuzas, Professeur Émérite, Université de Twente : Sliuzas a développé l'importance d'intégrer la gouvernance foncière dans les stratégies de résilience climatique. Il a souligné que les communautés vulnérables sont souvent les plus touchées par les effets du changement climatique en raison de la faiblesse des droits fonciers et d'une gouvernance foncière médiocre. En présentant la gouvernance foncière pour la résilience climatique : Une revue et des études de cas issues du projet LAND-at-scale, une étude dont il est l'auteur et qu'il a lancée avant le webinaire, il a souligné le succès, et les défis, des initiatives menées par les communautés en Ouganda, en Colombie et en Somalie, où les connaissances et l'implication locales ont contribué à une utilisation plus durable des terres et à des mesures efficaces d'adaptation au changement climatique.

M. Ronald Murungi, Aménageur Physique, Ministère de l'Aménagement du Foncier, du Logement et du Développement Urbain (MLHUD), Ouganda : M. Murungi a souligné le rôle des gouvernements locaux en Ouganda dans la promotion de la gestion durable des terres. Il a noté que l'implication des gouvernements locaux garantissait la longévité et l'efficacité des plans de gestion des zones humides élaborés par les communautés. Murungi a également parlé des défis que représente l'alignement des politiques nationales sur les besoins locaux et des efforts déployés par le gouvernement ougandais pour combler ce fossé grâce à la sensibilisation et au renforcement des capacités.

Ombretta Tempra, Responsable des Établissements Humains, UN-Habitat (MENA) et GLTN : L'intervention de Tempra s'est concentrée sur les complexités de la gouvernance foncière dans la région arabe, en particulier dans le contexte du changement climatique et de l'inégalité. Elle a plaidé pour une approche intégrée qui combine la restauration des terres, la résilience climatique et l'égalité sociale. Elle a souligné l'importance de renforcer les communautés locales et la société civile en tant que parties prenantes clés dans les dialogues avec les gouvernements, mettant en évidence le potentiel de ces groupes dans la mise en œuvre de solutions durables.

Kaj van de Voorstenvoort, Ministère des Affaires Étrangères des Pays-Bas (IGG-Climat) : Van de Vorstenbosch a parlé de l'approche néerlandaise de la gouvernance forestière inclusive et de la gestion des paysages. Il a expliqué comment le ministère néerlandais des Affaires étrangères soutient des initiatives, telles que le Forest Tenure Funders Group, qui renforcent les institutions communautaires locales et promeuvent la coopération entre les différentes parties prenantes. Il a souligné la nécessité d'intégrer les objectifs des communautés locales, du secteur privé et des agences gouvernementales pour une gouvernance efficace des paysages et la résilience climatique.

Bernardo Almeida, Professeur Adjoint, Collège Universitaire de Leiden (LUC) : M. Almeida, qui s'est concentré sur les aspects juridiques, a souligné la nécessité de disposer de cadres juridiques clairs et adaptables aux contextes locaux. En s'appuyant sur le cas du Mozambique, il a souligné les défis liés à la mise en œuvre de lois qui tiennent compte des complexités de l'utilisation des terres et des risques climatiques au niveau local. Il a suggéré que des cadres juridiques efficaces devraient non seulement soutenir les droits fonciers, mais aussi faciliter l'engagement des communautés locales dans les processus de prise de décision. Un cadre juridique clair protège à la fois les détenteurs de droits fonciers et les autorités qui doivent protéger ces droits.

Shuaib Lwasa, Professeur, Institut International d'Etudes Sociales (ISS), Université de Twente : M. Lwasa a attiré l'attention sur les pressions exercées sur les ressources foncières par l'urbanisation, l'agriculture et le changement climatique. Il a souligné le rôle de la gouvernance dans la gestion de ces défis, en insistant sur la nécessité de trouver des solutions fondées sur des données probantes. Il a souligné la valeur de la recherche locale dans la fourniture de données et d'informations nécessaires à la formulation de stratégies basées sur les terres pour renforcer la résilience face aux impacts du changement climatique.

Les réflexions des intervenants ont souligné l'approche multidimensionnelle requise pour renforcer la résilience climatique par le biais d'une gouvernance foncière inclusive. Ils ont souligné la nécessité de cadres juridiques, de l'implication des communautés, du renforcement des capacités des gouvernements locaux et de la coopération multipartite, offrant une compréhension nuancée des défis et des solutions afin d'intensifier les interventions en matière de gouvernance foncière de manière stratégique et d'une manière qui contribue à la résilience climatique.

 

Résultats des enquêtes sur le Mentimètre

 

 

 

 

 

Related content: 
Event
Climate resilience and land governance
30 Noviembre 2023
África
Uganda
Colombia
Global
Organizers: 
Land Portal Foundation
Netherlands Enterprise & Development Agency
LANDac
Global Land Tool Network

 

On the opening day of #COP28, we hosted a thought-provoking webinar that delved into the intricate relationship between land governance and climate resilience, a critical area of immense importance in the context of global climate challenges and sustainable land use practices. This event aimed to unpack the crucial role of inclusive land governance in building climate resilience.

Library Resource
Land Governance for Climate Resilience

A review and case studies from LAND-at-scale projects

Informes e investigaciones
Noviembre, 2023
África, Mozambique, Uganda, América del Sur, Colombia, Global

This report is a contribution of the knowledge management component of the LAND-at-scale programme (LAS) which is funded by the Netherlands Ministry of Foreign Affairs, and implemented by the Netherlands Enterprise Agency (Rijksdienst voor Ondernemend Nederland - RVO). LAND-at-scale is a seven-year programme (2019-2026), that aims to contribute to fair and just tenure security, access to land and natural resources for all.

Comparta esta página