De la portée à l'avantage et à l'autonomisation - Les approches transformatrices de genre en théorie et en pratique | Land Portal

 

 

Dans les pays du Sud, les femmes rurales sont parmi les personnes les plus défavorisées. La discrimination sur le genre fondée dans les lois, les coutumes et les pratiques entraîne des inégalités, notamment concernant l’accès et le contrôle des terres et autres ressources naturelles. Ces discrimination limite également la participation des femmes aux prises de décision dans  gouvernance foncière aussi bien au niveau du foyer familial qu’au niveau des institutions locales et nationales. 

La justice de genre dans la gouvernance foncière et les droits fonciers des femmes sont des piliers fondamentaux de la promotion et de la protection des droits humains des femmes dans les zones rurales. Cependant, les projets et politiques liés à la terre doivent inclure les femmes en tant que groupe cible ou participants et s'assurer qu'elles bénéficient efficacement des interventions. Cela contribue à l'autonomisation des femmes et à la transformation des déséquilibres de pouvoir entre les sexes dans les sociétés. Ces aspects sont des objectifs principaux des approches transformatrices de genre, qui gagnent de plus en plus en importance dans les programmes de développement rural. Ces approches jouent un rôle essentiel dans la politique de développement féministe, dont l'adoption a été récemment déclarée par le Ministère de la coopération économique et du développement (BMZ). Malgré tout, l'intégration et la mise en œuvre des approches transformatrices de genre se heurtent encore à une série de défis. 

 

L’atelier d’échange de connaissances (KEW) offre l'opportunité d'organiser une série de sessions pour mettre en lumière, discuter et réfléchir sur la manière dont ces approches peuvent être appliquées. Ces approches peuvent être intégré dans différents domaines d'action tels que les directives et politiques internationales, les investissements fonciers et les projets de coopération au développement afin de contribuer à la transformation des déséquilibres de pouvoir entre les sexes. Les questions sont les suivantes : comment les éléments liés au genre dans ces domaines d'action peuvent-ils être transformés en éléments plus orientés vers l'autonomisation des femmes ? Comment le développement des capacités et la recherche peuvent-ils contribuer à cet objectif ?

 

Objectif

Les objectifs de cet série de sessions sont donc les suivants :

  • Discuter et comparer les directives internationales, les cadres nationaux et les politiques sur l'accès des femmes à la terre et l'égalité des sexes dans des approches transformatrices de genre. 

  • Identifier les opportunités et les facteurs de succès pour des investissements agricoles responsables qui favorisent l'égalité des sexes.  

  • Recueillir et discuter les leçons apprises, les défis et les expériences des institutions partenaires et de la GIZ dans la mise en œuvre des activités liées au genre.

  • Formuler des recommandations pour l'intégration réussie des approches transformatrices de genre dans les politiques, programmes et investissements liés à la terre.

Aperçu des sessions

Session 1 : Cadrage conceptuel des approches transformatrices de genre avec réflexion sur les directives, cadres et politiques internationales.

Session 2 : Approches transformatrices de genre en pratique, avec des perspectives sur les investissements fonciers et la coopération du secteur privé.

Session 3 : Les approches transformatrices de genre dans les programmes globaux

 

Session 4 : Penser à l'avenir des approches transformatrices de genre. Rassembler le tout en réfléchissant aux résultats et aux recommandations.

Il est attendu que les participants développent de nouvelles idées sur la façon de conceptualiser et de mettre en œuvre des politiques, des programmes et des activités liés au genre dans la gouvernance foncière et la sécurisation des droits fonciers des femmes. Les participants apprendrons à faire la différence entre les projets et les politiques qui sont seulement sensibles au genre ou positifs pour le genre et ceux qui visent à transformer les déséquilibres de pouvoir entre les sexes. En outre, des exemples concrêts et des expériences concernant l'application des approches transformatrices de genre seront discutés et des recommandations pour une mise en œuvre réussie dans différents domaines d'action seront formulées. 

Partagez cette page