ATELIER 3 : L’ACCAPAREMENT DES RESSOURCES HALIEUTIQUES | Land Portal

Resource information

Date of publication: 
January 2017
Resource Language: 
Pages: 
3
License of the resource: 

On assiste actuellement au développement d’un ensemble de lois et de pratiques qui excluent les pêcheurs artisanaux et leurs communautés du contrôle des ressources halieutiques. Lorsque l’on évoque les phénomènes d’accaparements, un intérêt très faible et secondaire est généralement accordé à la question des ressources halieutiques. Pourtant, la pêche et l’aquaculture sont à la base de la survie économique de millions de personnes1. De même, l’activité halieutique est essentielle pour garantir la sécurité alimentaire mondiale. Dans un grand nombre de pays, elle fournit la plus importante source de protéines animales de qualité pour les populations et, de manière générale, elle tend à fournir une part toujours plus importante de l’alimentation humaine. Les témoignages apportés rappellent que l’accaparement des mers et des cours d’eau est une réalité, au même titre que l’accaparement des terres. Partout dans le monde, les pêcheurs, comme les agriculteurs, font face à d’importantes menaces sur leur activité. Depuis le milieu des années 1980, les États agissent en faveur de la privatisation des pêches en livrant les quotas de pêche à des gros industriels. On assiste a une concentration croissante des ressources halieutiques par une poignée de grandes entreprises au détriment des communautés de pêcheurs familiaux et artisanaux, pourtant les plus nombreux. Le cas du Chili est emblématique de ces processus dans la mesure où la réforme des pêches de 2013 a permis d’octroyer plus de 90% des quotas de pêche du pays à seulement sept familles du secteur de la pêche industrielle. Une telle concentration des droits de pêche exclut de fait les milliers de petits pêcheurs et signe purement et simplement la fin de l’existence des pêches familiales et artisanales.

Authors and Publishers

Author(s), editor(s), contributor(s): 

SEGBENOU, René

Publisher(s): 

The goal of the WFAL 2016 had been to organise a world forum in 2016 to address the major issues linked to unequal access to land, natural resources (see The Call). Finally, the global assembly took place in Valencia, Spain (31st March, 1-2 April 2016) with more than  400 participants from 70 countries from today at the Global Forum on Access to Land and Natural Resources.

Share this page