Sécurité de tenure : améliorer la gestion des catastrophes et l'adaptation | Land Portal
Contact details: 
Stacey Zammit (stacey.zammit@landportal.info)
Organizers: 

GFAR was jointly established by FAO, IFAD, The World Bank and CGIAR and is the only multi-stakeholder global forum in which public, private and civil actors, across all aspects of the generation, access, transformation and use of agri-food knowledge, come together through their own representative mechanisms, to collectively shape the future of agriculture and realize desired SDG impacts.

Global Land Tool Network

The Global Land Tool Network (GLTN) is an alliance of global regional and national partners contributing to poverty alleviation through land reform, improved land management and security of tenure particularly through the development and dissemination of pro-poor and gender-sensitive land tools.

Language of the event: 
English
Portuguese
Spanish
French

22 novembre 2023 (10h00 - 11h00 GMT)

Les catastrophes induites par le changement climatique et les réponses des communautés pour se protéger et concevoir des solutions sont devenues une priorité absolue de l'agenda climatique. Au centre des discussions sur l'atténuation et l'adaptation, on trouve les populations urbaines, en particulier dans les quartiers informels. Dans le même temps, les pauvres des zones rurales ayant un accès limité ou non sécurisé à la terre ont tendance à être négligés. Non seulement les paysans sont parmi les plus vulnérables à l'impact des inondations, des sécheresses, des tempêtes ou des incendies. En raison de l'insécurité des droits fonciers dans ce groupe, les catastrophes naturelles entraînent souvent la perte de terres et la migration, car les familles ont peu de moyens de récupérer leurs terres ou leurs biens en l'absence de registres ou de documents d'enregistrement officiels. En outre, l'insécurité des droits fonciers n'incite guère à atténuer les effets du changement climatique ou à s'y adapter, et ne donne pas les moyens de le faire. Les peuples sont moins enclins à planter des arbres ou à protéger la forêt s'ils craignent que leurs terres puissent être prises à tout moment. La protection des droits fonciers des populations est susceptible d'entraîner des investissements à long terme dans les terres et de contribuer à la lutte contre la déforestation.

Ce webinaire vise à attirer l'attention sur le lien sous-exploré entre le changement climatique, les catastrophes naturelles et la (in)sécurité de tenure à travers des présentations de participants de toutes les régions. Les intervenants donneront un aperçu et mettront en évidence les pratiques d'atténuation et d'adaptation dans le contexte de droits fonciers précaires, et compareront les exemples de cas positifs ainsi que les défis.

Questions suggérées que le webinaire a l'intention d'aborder: 

  • Quels sont les principaux obstacles auxquels se heurtent les familles dont les droits fonciers ne sont pas garantis pour s'engager dans des mesures d'atténuation ou d'adaptation et les appliquer ?
  • De quelle manière les catastrophes naturelles amplifient-elles l'insécurité foncière ?
  • Comment l'insécurité foncière contribue-t-elle à la déforestation et à l'augmentation des catastrophes naturelles induites par le changement climatique ?

Ce webinaire a lieu dans le cadre d'une collaboration entre ANGOC, Land Portal, ALRD et GLTN pour intégrer les droits fonciers des ruraux pauvres dans l'agenda climatique. Cette collaboration bénéficie du soutien du Forum mondial pour la recherche agricole (GFAR).

Related content: 
Blog post
Bangladesh

In the leadup to upcoming international climate talks, farmers in the coastal regions of Bangladesh are emphasizing the importance of robust and well-documented land rights in the face of the multiple climate change disasters that have adversely impacted their lives and livelihoods. Spearheaded by the Association for Land Reform (ALRD) in Bangladesh, and the Asian NGO Coalition for Agrarian Reform and Rural Development (ANGOC), with the support of the Land Portal Foundation and the Global Forum on Agricultural Research and Innovation (GFAR), a social media and information campaign has been underway to amplify their voices on the issue. This time around, we have taken collective action to ensure that climate policy discourse will not neglect the crucial role land rights play in building climate resilience of one of the most vulnerable populations. You can learn more, and contribute, by using hashtags #IfOnlyTheEarthCouldSpeak #landmatters #land4climate #COP28 and by following us on Twitter. 

 

Share this page