Moanda: des terres agricoles offertes à une centaine d’habitants impactés par l’activité de Comilog | Land Portal | Securing Land Rights Through Open Data

Date: 21/07/2020

Source: Gabon Media Time 

Conscient de l’impact de ses activités à la fois sur l’environnement et sur les populations environnantes notamment dans le cadre de la mise en exploitation du gisement d’Okouma, la Compagnie Minière de l’Ogooué (Comilog) a décidé d’agir en conséquence. Ainsi ce lundi 20 juillet 2020, la salle de réunion de la préfecture de Moanda a servi de cadre à la signature du protocole d’accord visant l’attribution des parcelles agricoles, entre les responsables de la Comilog et les autorités locales.

Ayant fait de l’engagement social et environnemental son leitmotiv depuis le début de ses activités, la Compagnie Minière de l’Ogooué (Comilog) multiplie les initiatives en faveur des populations entourant son champ d’activités. Dernière en date, la signature du protocole d’accord d’attribution des parcelles agricoles aux personnes affectées par la mise en exploitation du gisement d’Okouma.

En effet, c’est aux côtés du responsable du service départemental de l’agriculture, du sous-préfet du district de Mounana, du président du conseil départemental, mais également des chefs de quartier des 8 comités de suivi représentant les personnes impactées par la délocalisation de leurs plantations agricoles, que la délégation de la Comilog a procédé à cette attribution des parcelles agricoles.

D’un coût global d’un peu plus d’un milliard de FCFA entre l’indemnisation en nature et celle en espèces, cette attribution de parcelles agricoles au bénéfice d’une centaine de personnes s’est effectuée en conformité avec les exigences de la Société financière 

internationale (SFI) en matière d’acquisition des terres et réinstallation involontaire et celles du Gabon en la matière. 

A noter qu’après les multiples consultations avec les représentants des populations et le conseil départemental, les sites de relocalisation retenus  sont : Konda, Lemagna, Mberesse et Moundzeye. Pour rappel, l’attribution des terres fait partie du processus de restauration des moyens de subsistance (PRMS) qui a débuté en février 2019 par des compensations pécuniaires, sur la base du décret N°1016/PR/MAEPDR fixant le barème d’indemnisation en la matière et les normes SFI.

Copyright © Source (mentioned above). All rights reserved. The Land Portal distributes materials without the copyright owner’s permission based on the “fair use” doctrine of copyright, meaning that we post news articles for non-commercial, informative purposes. If you are the owner of the article or report and would like it to be removed, please contact us at hello@landportal.info and we will remove the posting immediately.

Various news items related to land governance are posted on the Land Portal every day by the Land Portal users, from various sources, such as news organizations and other institutions and individuals, representing a diversity of positions on every topic. The copyright lies with the source of the article; the Land Portal Foundation does not have the legal right to edit or correct the article, nor does the Foundation endorse its content. To make corrections or ask for permission to republish or other authorized use of this material, please contact the copyright holder.

Share this page