Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté. | Land Portal

Informations sur la ressource

Resource Language: 
ISBN / Resource ID: 
LEX-FAOC147140
License of the resource: 
Copyright details: 
© FAO. Afin d’assurer une large diffusion de ses informations, la FAO s’attache à donner libre accès à ce contenu et encourage l’utilisation, la reproduction et la diffusion des données, des informations textuelles et des supports multimédia présentés. Sauf indication contraire, le contenu peut être reproduit, imprimé et téléchargé aux fins d’étude privée, de recherches ou d’enseignement ainsi que pour utilisation dans des produits ou services non commerciaux, sous réserve que la FAO soit correctement mentionnée comme source et comme titulaire du droit d’auteur et à condition qu’il ne soit ni déclaré ni sous-entendu en aucune manière que la FAO approuverait les opinions, produits ou services des utilisateurs.

A vue de concilier les nécessités de réformes structurelles et de redressement de l’économie avec les objectifs d’accroissement des revenus des pauvres et de transferts aux plus démunis, le Gouvernement Burkinabè a élaboré le Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté (CSLP). Il s’agit d’une stratégie sectorielle d’une portée nationale qui vise a intensifier les moyens de lutte contre la pauvreté.Le document s'articule autour de quatre axes stratégiques qui sont: 1) Accélération de la croissance; 2) Amélioration de l'accès des pauvres aux services sociaux de base; 3) Élargissement des opportunités pour les pauvres; 4) Promotion de la bonne gouvernance.Pour remédier à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, le CSLP envisage de garantir l’accès des pauvres aux services sociaux de base et à la protection sociale à travers l’accès des pauvres aux services d'éducation, aux services de santé et programmes de nutrition, ainsi que aux soins essentiels pour les populations les plus démunies. La stratégie envisage aussi de renforcer les programmes de nutrition, et promouvoir l’accès des pauvres à l'eau.Dans le cadre d’une agriculture, d’une sylviculture et d’une pêche plus productive et plus durable, le CSLP envisage l’amélioration de la recherche agricole et de sa liaison avec la vulgarisation. L’intensification de l’activité agricole mettra un accent particulier à la production végétale et animale. Le cadre envisage également une amélioration de l’accès aux équipements et intrants agricoles dans le cadre de la modernisation de l’activité agricole. Enfin, le cadre envisage de diminuer la vulnérabilité de l’activité agricole en préconisant la gestion de la fertilité des sols et la restauration de la fertilité des sols car la terre est perçue comme un capital de production dont la fertilité doit être entretenue.Le CSLP focalise ses interventions aussi dans la lutte contre la pauvreté. Le CSLP envisage d’ élargir les opportunités en matière d’emploi et d’activités génératrices de revenues pour les pauvres par le développement des secteurs pourvoyeuse d’emplois et de revenus notamment l’agriculture qui est présentée comme un secteur dominant de l’activité économique. La stratégie prévoit également l’accroissement et la diversification des revenus des ruraux par l’amélioration de l’accès au crédit ainsi que l’accélération de la monétarisation du monde rural. Enfin, le cadre stratégique envisage la promotion d’emploi et de la formation professionnelle en se basant surtout aux jeunes et aux femmes.Pour améliorer les systèmes agricoles et alimentaires plus inclusifs et efficaces, le CSLP envisage le désenclavement des zones rurales qui entrave fortement le stockage et l’écoulement de la production, le transport des produits agricoles et le déroulement des activités commerciales. Le CSLP envisage également l’amélioration de la compétitivité des cultures de rente dans le contexte de régionalisation et de mondialisation des échanges. L'accès des pauvres à la terre est envisagé.Pour améliorer la résilience des moyens de subsistance face aux menaces et crises ayant des répercussions sur l’agriculture, le CSLP intensifiera la lutte contre désertification qui impliquera la mise au point et l’exécution de programmes locaux de développement valorisant ainsi les résultats d’expériences conduites et d’études menées. Enfin, le CSLP prévoit d’améliorer le cadre de vie des populations urbaines et rurales par la mise au point d’un plan d’actions relatif à l’assainissement et aux aménagements paysagers. Une attention particulière sera accordée aux préoccupations en milieu rural, notamment en ce qui concerne la gestion des pollutions agricoles, des pollutions dues aux activités minières et industrielles.Dans le cadre de la gouvernance, la stratégie prévoit un dispositif institutionnel de pilotage qui traduira le leadership effectif du Gouvernement et créer les conditions d’une plus grande synergie d’actions et d’un partenariat dynamique avec les bailleurs de fonds, le secteur privé et la société civile tout en tenant compte des données relatives à la décentralisation et de la déconcentration. Le cadre envisage également une stratégie de suivi et évaluation de la pauvreté qui sera bâtie sur quatre domaines à savoir: la mise en place et l’opérationnalisation d’un dispositif de suivi de la mise en œuvre; la mise à jour des indicateurs clés de suivi la pauvreté et ceux des domaines et secteurs prioritaires; la consolidation des systèmes d’évaluation et la conduite d’actions pour préparer la révision du CSLP.

Mis en oeuvre par: Stratégie de Développement Rural à l'horizon 2015. (2004)

Fournisseur de données

Partagez cette page