Stratégie National et Plan D'Action de la Diversité Biologique du Tchad 1999. | Land Portal | Securing Land Rights Through Open Data

Resource information

Date of publication: 
March 1999
Resource Language: 
ISBN / Resource ID: 
LEX-FAOC177019
License of the resource: 
Copyright details: 
© FAO. Afin d’assurer une large diffusion de ses informations, la FAO s’attache à donner libre accès à ce contenu et encourage l’utilisation, la reproduction et la diffusion des données, des informations textuelles et des supports multimédia présentés. Sauf indication contraire, le contenu peut être reproduit, imprimé et téléchargé aux fins d’étude privée, de recherches ou d’enseignement ainsi que pour utilisation dans des produits ou services non commerciaux, sous réserve que la FAO soit correctement mentionnée comme source et comme titulaire du droit d’auteur et à condition qu’il ne soit ni déclaré ni sous-entendu en aucune manière que la FAO approuverait les opinions, produits ou services des utilisateurs.

La présente stratégie s’inscrit dans le cadre de la Convention Internationale sur la Diversité Biologique. Les objectifs de la stratégie sont de deux ordres, l’un de développement dont l’essence est la recherche de la sécurité alimentaire, et l’autre spécifique pour pallier cette recherche de la productivité avec la gestion rationnelle des ressources. Le document est structuré autour des axes stratégiques suivants: 1) Connaissance et surveillance de la diversité biologique améliorées; 2) Écosystèmes et espèces menacés, inventoriés, conservés et/ou restaurés; 3) Utilisation des ressources de substitution accrue; 4) Pratiques d’exploitation durable adoptées; 5) Exploitation juste et équitable des ressources biologiques. Le Plan d’Action identifie les actions à mener dans chacun des axes stratégiques ci-dessus.Le document a pour but également de contribuer à éliminer la faim, l'insécurité alimentaire et la malnutrition.L’un des objectifs de la stratégie est la conservation et gestion durables de la diversité biologique, notamment par l’exploitation durable des ressources naturelles. Dans ce cadre, le document vise à rendre l'agriculture, la foresterie et la pêche plus productives et plus durables. L’axe stratégique 4 concerne les pratiques qui font référence à l’agriculture, à l’élevage, à la pêche, à la chasse, à la forêt et à toutes autres formes de production ou prélèvements des ressources biologiques. Il s’agit soit d’améliorer la productivité, soit pour diminuer la pression sur la nature qui les fournit, soit pour récolter de façon plus sélective, en minimisant les pertes.Le document vise également à des systèmes agricoles et alimentaires inclusifs et efficaces. Dans ce sens, l’axe stratégique 5 (Exploitation juste et équitable des ressources de la diversité Biologique) procède d’un souci louable de crédibilisation de la démarche de réel partenariat avec la base : garantir le partage juste et équitable des ressources de la diversité biologique est en effet de nature à convaincre les populations à participer aux actions de conservation, sans oublier la dimension internationale de la chose, à savoir : la notion de responsabilité collective en matière de conservation de la diversité biologique. Les Indicateurs pour cet axe sont: diminution des litiges liés au foncier; augmentation des accès paisibles et durables à la propriété foncière; augmentation des surfaces et nombre de forêts gérées de façon communautaire; nombre d’initiatives de gestion transfrontalière des ressources biologiques.

Data provider

Share this page