Renforcer les droits fonciers des populations autochtones au Cameroun | Land Portal

Información del recurso

Date of publication: 
Enero 2023
Resource Language: 
Pages: 
3

Au Cameroun, l’augmentation des investissements à grande échelle, dans des secteurs tels que l’agro-industrie, l’exploitation minière et forestière, a entraîné de nombreux transferts de droits fonciers des communautés locales vers les acteurs commerciaux. Mais ces transferts négligent souvent les droits des communautés à la consultation, à l’information et au consentement. Les investissements entrainent des déplacements fréquents et/ou la perte d’accès à des zones et des ressources cruciales. Ils sont souvent source de conflits, ignorent les priorités locales ou ne génèrent pas de bénéfices substantiels.

Ici, nous revenons sur les principaux enseignements tirés du travail par le Centre pour l’environnement et le développement (CED) en 2018–2019, dans le cadre du projet LandCam. CED a soutenu un dialogue multi-acteurs dans la réserve de faune du Dja (une zone protégée du sud du Cameroun) afin de régler un conflit lié à la terre entre les peuples autochtones, les communautés locales et un investisseur agro-industriel à grande échelle. Le dialogue du Dja a réuni l’investisseur, les communautés affectées, des acteurs de la conservation environnementale, des représentants du gouvernement local et d’autres organisations de la société civile. Ce dialogue a aidé à mieux comprendre les différences de points de vue entre les investisseurs et les communautés, et a permis à ces dernières de mieux formuler leurs demandes.

Autores y editores

Publisher(s): 
landcam-en-web.png

LandCam (LandCam)

Pendant cinq ans, LandCam collaborera avec les principales parties prenantes à travers le Cameroun pour améliorer les droits coutumiers et officiels liés à la terre et aux ressources naturelles en conduisant au niveau local des initiatives innovantes pour une meilleure gouvernance foncière, et en contribuant aux réformes pratiques des politiques en la matière. Nous créerons de nouveaux espaces pour un dialogue et une réflexion mieux informés, plus efficaces et plus inclusifs, en y associant le public et les médias, ainsi que les plateformes de la société civile.

Mission et Objectifs


Le CED s’est donné pour mission de contribuer à la protection des droits, des intérêts, de la culture et les aspirations des communautés locales et autochtones des forêts d’Afrique Centrale, par la promotion de la justice environnementale et de la gestion durable des ressources naturelles dans la région.


Nos objectifs sont les suivants:


  • Réduire les impacts écologiques et sociaux des industries extractives;

RELUFA works in Cameroon with local communities through Capacity buildings, Conducting Studies and restitution of recommendations to stakeholders, Mobilization of affected local communities and CSOs.

RELUFA has as mission to combat systemic problems generating poverty, hunger and economic, social and environment injustices. This is done through two programs : Extractive Industries, Land and Food Justice

Programs

  • Extractive Industries

In this program, RELUFA has identified as objectives:

Comparta esta página