Vers un programme foncier mondial : Construire l'avenir de la gouvernance foncière | Land Portal

Dans un monde confronté à de nombreux défis liés au changement climatique, aux questions socio-économiques et aux migrations, on ne saurait trop insister sur l'importance de la terre. La terre n'est pas seulement une préoccupation pour la communauté foncière, mais pour toutes les communautés, car elle offre la possibilité de résoudre des problèmes mondiaux cruciaux. Reconnaissant la nécessité d'une approche globale de la gouvernance foncière, un programme foncier mondial est proposé. Ce blog explore les origines, les objectifs et les actions nécessaires pour ouvrir la voie à une gouvernance foncière efficace à l'échelle mondiale.

Les forums et initiatives existants axés sur la gouvernance foncière souffrent souvent d'un manque d'inclusivité et d'une représentation biaisée. Si certains rassemblements réunissent des praticiens, des universitaires et des décideurs, ils ne parviennent pas à inclure toutes les parties prenantes au niveau mondial. L'absence d'une plateforme mondiale unifiée entrave les discussions politiques, empêche la prise d'engagements et freine les progrès dans la résolution des problèmes liés à la terre. Pour surmonter ces limites, un agenda foncier mondial est proposé afin de créer un cadre qui favorise la collaboration et l'engagement de tous les acteurs concernés.

Conscient de l'urgence de la question, un groupe d'environ 25 organisations représentant la société civile, les gouvernements, les entités du secteur privé et les donateurs ont uni leurs forces pour discuter de la voie à suivre. Ils ont reconnu que le temps presse, puisqu'il ne reste que sept ans pour atteindre les objectifs fixés par l'Agenda 2030. Il est devenu évident qu'il faut faire davantage pour garantir des droits fonciers sûrs pour tous et pour éviter un déficit dans la réalisation des cibles fixées par les Objectifs de développement durable (ODD).

Afin de faire progresser l'agenda foncier mondial, un premier projet de cadre d'action concis a été élaboré et circule actuellement pour consultation. Ce cadre propose quatre actions clés:

  • Mobiliser les engagements politiques: Des efforts sont nécessaires pour inscrire les terres à l'ordre du jour mondial, régional et national. Une solution proposée consiste à organiser un sommet mondial sur les terres, semblable au sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires, au cours duquel les gouvernements pourraient prendre des engagements concrets à l'égard des questions liées aux terres.
  • Mise en place d'un forum multipartite : Un forum foncier mondial annuel ou bisannuel est essentiel pour favoriser le dialogue, élaborer des stratégies et assurer le suivi des engagements pris lors du sommet. Ce forum devrait inclure diverses parties prenantes et servir de plateforme pour suivre les progrès réalisés.
  • Mise en œuvre d'un mécanisme de responsabilisation: Pour garantir les progrès, un mécanisme mondial de responsabilisation devrait être mis en place. Ce mécanisme s'appuiera sur la grande quantité de données disponibles, y compris les données des ODD, pour suivre les engagements pris par les gouvernements au cours du forum.
  • Investir dans le foncier : Un financement adéquat est essentiel au succès de l'agenda foncier mondial. À l'instar des engagements pris lors du sommet de Glasgow sur le climat, des efforts devraient être déployés pour garantir des ressources financières qui protègent les droits fonciers et soutiennent les communautés locales.

L'initiative a atteint un point critique. Il faut créer un élan, assurer le financement et garantir l'inclusivité. Des forums préparatoires sont en cours de planification afin d'impliquer les acteurs clés et de recueillir leurs commentaires. Le premier forum aura lieu en octobre, lors de la réunion du Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA). En outre, un événement multipartite de haut niveau sera organisé en marge du CSA afin de promouvoir un engagement plus large.

L'initiative de l'agenda foncier mondial représente une étape importante dans la résolution des problèmes liés à la gouvernance foncière. En mobilisant les engagements politiques, en créant des forums inclusifs, en mettant en œuvre un mécanisme de responsabilisation et en investissant dans les terres, cette initiative vise à élaborer un programme mondial complet pour la gouvernance foncière. Il est essentiel que les gouvernements, la société civile, les entités du secteur privé et les donateurs se rassemblent et participent activement à cet effort pour assurer l'avenir de notre planète et de ses inestimables ressources foncières.

Partagez cette page