L’accès au foncier sécurisé des femmes rurales du Tchad | Land Portal
PDF icon Download file (1.39 Mo)

Informations sur la ressource

Date of publication: 
octobre 2023
Resource Language: 
Pages: 
13
License of the resource: 

L’économie tchadienne, à l’instar de beaucoup de pays d’Afrique subsaharienne, repose fondamentalement sur le secteur primaire (agriculture et élevage) qui fait vivre 80% de la population tchadienne (Kaou, 2002). Dans les zones rurales, sur les 78% de la population active, 53,9% est constitué par des femmes (FAO et CEEAC, 2021). Selon Oxfam et al. (2013), les productrices rurales représentent 40% de la population tchadienne, mais, elles gagnent moins d’argent que les hommes malgré qu’elles investissent plus dans l’alimentation du foyer. En outre, ces auteurs soulignent que les femmes rurales tchadiennes ont un accès très limité à la propriété foncière et au crédit.

La problématique de l’accès au foncier des femmes en Afrique d’une manière générale et au Tchad en particulier, est devenue depuis pratiquement une décennie, l’une des thématiques qui suscitent beaucoup d’intérêt, d’engouement et de passion. La tendance dominante du moment, oriente la responsabilité de l’exclusion de la femme surtout en zone rural vers le régime foncier coutumier. La législation foncière tchadienne en vigueur pour sa part n’est pas jugée discriminative mais, dans les pratiques, les femmes ont un accès limité à des terres sécurisées malgré leur rôle dans l’agriculture.

Auteurs et éditeurs

Author(s), editor(s), contributor(s): 

Mahamat Abdoulaye Malloum et Soumaïne Adoum Soumaïne

Publisher(s): 

Partagez cette page