Changement climatique, conflits et déplacements au Sahel | Land Portal

Dans un exposé TED de 2009, visionné plus de 35 millions de fois, la romancière nigériane Chimamanda Ngozi Adichie parle du danger d'une histoire unique et des simplifications qu'elle favorise. Ses observations sont tout à fait pertinentes dans le cas du Sahel. Les médias et la sphère politique internationale présentent la région du Sahel comme une zone de conflit, de sécheresse, de famine et de déplacement irréductibles, mais ne fournissent pas d'explications significatives.

Cette histoire de données examine comment des modèles de causalité trop simplistes, qui supposent des liens simples entre le changement climatique, les conflits et les déplacements, masquent une histoire beaucoup plus complexe.

Nous commençons par une vue d'ensemble afin de mieux comprendre comment le changement climatique, les conflits et les déplacements s'entrecroisent avec une série d'autres facteurs pour affecter les populations du Sahel occidental, central et oriental (y compris la Corne de l'Afrique) - une zone d'environ 363 000 km2.

Nous explorons les définitions changeantes du déplacement et les diverses causes des conflits régionaux, en nous appuyant d'abord sur les expériences du Mali et du Burkina Faso, avant d'examiner l'initiative Saameynta en Somalie, qui cherche à mettre en place des solutions durables pour les personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays (PDI) qui ont été forcées de s'installer dans des zones urbaines.

L'histoire des données aboutit à une réflexion sur le rôle important que la gouvernance foncière peut jouer dans le cadre d'une approche intersectionnelle plus large pour trouver et mettre en œuvre des solutions durables dans des contextes instables à travers le Sahel - une région qui reste très vulnérable aux conflits et à un changement climatique catastrophique.

 

Visualisez ce reportage en plein écran.

Télécharger la version PDF.

 


Cet article est le deuxième d'une série d'histoires de données de la Fondation Land Portal dans le cadre du programme LAND-at-scale. LAND-at-scale est un programme néerlandais de soutien à la gouvernance foncière, financé par le ministère néerlandais des Affaires étrangères et géré par l'agence RVO.

 

Partagez cette page