La FAO met en ligne un nouveau portail donnant accès à des statistiques sur l’alimentation et les régimes alimentaires | Land Portal
Author(s): 
FAO Newsroom (+39) 06 570 53625 FAO-Newsroom@fao.org Christopher Emsden FAO Actualités et Médias (Rome) (+39) 06 570 53291 christopher.emsden@fao.org
Language of the news reported: 
français

Photo : ©FAO/Manan Vatsyayana  CC BY-NC-ND 2.0 DEED

Le nouveau domaine de FAOSTAT met en avant des statistiques issues de données alimentaires.

Rome – Pour contribuer à combler les lacunes en matière de données et à mieux orienter les politiques sur les systèmes agroalimentaires tenant compte de la nutrition, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a établi un nouveau domaine dans sa base de données FAOSTAT.

Le domaine comprend des statistiques harmonisées sur les aliments et les nutriments, qui ont été établies à partir de différents types et sources de données relatives à l’alimentation. Les statistiques portent sur les disponibilités, la consommation apparente et les apports alimentaires, avec des données sur les aliments, l’énergie et 17 nutriments essentiels, et renseignent ainsi sur différentes dimensions de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, du stade de l’approvisionnement jusqu’à celui de la consommation individuelle.

S’agissant des disponibilités en aliments et en nutriments, on y trouve des statistiques de 186 pays collectées depuis 2010, lesquelles sont le fruit des efforts déployés par la FAO depuis longtemps pour l’établissement des bilans alimentaires et des comptes disponibilités et utilisation. Les informations sur les apports alimentaires et nutritionnels apparents sont issues d’enquêtes sur la consommation et les dépenses des ménages, qui ne sont pour l’instant disponibles que dans certains pays. Les données présentées proviennent également d’enquêtes sur la consommation alimentaire individuelle qui sont représentatives au niveau national.

Le nouveau domaine permet d’accéder à des informations cruciales sur les nutriments, qui vont bien au-delà des calories. La FAO espère que ces données seront utiles pour définir des priorités en ce qui concerne les systèmes agroalimentaires et inciteront les pays à engager des moyens pour faciliter l’accès aux données tirées d’enquêtes.

«Les régimes alimentaires sont le lien entre les systèmes alimentaires et un grand nombre de résultats sur le plan de la nutrition et de la santé. Nous avons besoin de statistiques fiables sur la disponibilité des aliments et des nutriments ainsi que sur la consommation au niveau des ménages et des individus pour mieux comprendre ce qui se passe à l’échelon local et pouvoir ainsi mettre au point des politiques et des programmes qui favorisent une alimentation saine pour tous», a déclaré Mme Lynnette Neufeld, Directrice de la Division de l’alimentation et de la nutrition.

«La création de ce domaine permet de mettre à disposition davantage de données, ce qui est essentiel pour éclairer la transformation de systèmes agroalimentaires de sorte que ceux-ci produisent les denrées alimentaires nutritives et saines indispensables à une bonne alimentation pour tous. Pour y parvenir, nous devions harmoniser les statistiques relatives aux produits alimentaires et aux nutriments qui sont publiées en libre accès, conformément à ce qui avait été souligné par le Groupe d’experts de haut niveau du Comité de la sécurité alimentaire mondiale en 2023», a déclaré M. José Moncayo, statisticien en chef de la FAO et directeur de la division de la statistique de la FAO.

Informations disponibles

Le domaine sur l’alimentation et les régimes alimentaires comprend quatre sous-domaines, fruits de la collaboration entre les divisions de l’alimentation et de la nutrition, de la statistique, et des pêches et de l’aquaculture de la FAO.

Le sous-domaine sur les disponibilités, qui est établi à partir des comptes disponibilités et utilisation, fournit des données statistiques collectées depuis 2010 sur l’approvisionnement en denrées alimentaires, en énergie et en nutriments dans 186 pays. Grâce à une amélioration importante, des données sont désormais disponibles non seulement sur les calories, les protéines et les lipides, mais également sur les glucides, les fibres, le calcium, le fer, le magnésium, le zinc, le phosphore, le potassium, la vitamine B1, la vitamine B2, la vitamine C, la vitamine A et d’autres nutriments importants issus des produits alimentaires d’origine aquatique.

Les statistiques sur les apports apparents fournissent actuellement des informations sur la consommation d’aliments et de nutriments pour 30 pays, lesquelles proviennent d’enquêtes sur la consommation et les dépenses des ménages.

Les statistiques issues de cinq enquêtes quantitatives sur la consommation alimentaire individuelle, représentatives au niveau national et réalisées dans quatre pays, fournissent des informations sur les apportsen nutriments pour certains sous-groupes de la population, tandis que les statistiques établies à partir de l’indicateur relatif à la diversité alimentaire minimale chez les femmes sont issues de dix enquêtes qualitatives sur la consommation alimentaire individuelle menées dans neuf pays.

Les informations disponibles au niveau des ménages et des individus sont ventilées, dans la mesure du possible, par niveau de revenu, sexe, tranche d’âge et situation géographique (zone rurale ou urbaine), ce qui permet de disposer de données fiables pour identifier les groupes qui pourraient avoir le plus besoin d’aide.

Utilisation des données et enseignements à tirer

Les régimes alimentaires constituent le lien entre les systèmes alimentaires et de nombreux résultats sur le plan de la nutrition et de la santé, et les responsables politiques doivent veiller à ce que l’ensemble des acteurs des systèmes alimentaires unissent leurs efforts pour favoriser une alimentation saine et prévenir l’insécurité alimentaire et la malnutrition sous toutes ses formes. Nous devons disposer de données fiables sur les disponibilités et la consommation d’aliments et de nutriments pour être mieux à même de comprendre les diverses formes de malnutrition et pour orienter les politiques relatives aux systèmes alimentaires.

Parmi les enseignements que l’on peut tirer du nouveau domaine sur l’alimentation et les régimes alimentaires, on constate notamment que les disponibilités mondiales, pour ce qui est des calories ainsi que des nutriments couverts par les statistiques, ont augmenté entre 2010 et 2021, bien que cette progression varie selon les nutriments. Les disponibilités au niveau mondial en lipides et en riboflavine (vitamine B2) ont enregistré la hausse la plus marquée. Les hausses les plus importantes ont ensuite été celles des fibres alimentaires et du calcium, et les plus modérées celles des glucides et de la thiamine (vitamine B1). Au niveau des ménages, des statistiques ont été établies par niveau de revenu concernant 26 pays sur 30. On constate dans ces pays, s’agissant de la consommation à domicile, que les apports en protéines animales des personnes du quintile inférieur ont été moindres que ceux des personnes du quintile supérieur.

Ce nouveau domaine est la première plateforme permettant de centraliser les statistiques sur tous les types de données relatives à l’alimentation. À mesure qu’on disposera de davantage de données, de nouvelles statistiques y seront ajoutées.

Les utilisateurs sont invités à consulter le nouveau domaine sur l’alimentation et les régimes alimentaires de FAOSTAT afin de découvrir les données et les supports visuels disponibles. 

Related content: 
News
7 décembre 2023

Sous les orientations du responsable de NSAG, et dans le cadre de l’Accord entre le Ministère de l’Europe et des affaires étrangères de la République française et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, la mission de l’expert(e) contribuera aux programmes prioritaires « Meilleure Production » : BP (notamment BP1: Innovation verte et BP4: Accès équitable des petits producteurs aux ressources), « Meilleur Environnement » : BE (notamment BE1: des systèmes agro-alimentaires face au changement climatique) et « Meilleure Vie » : BL (notamment BL2: transformation rurale inclusive et BL5: des systèmes agro-alimentaires résilients).

News
©FAO/Robic Upadhayay | (CC BY-NC-ND 2.0 (link is external)) Grâce à des cultures résilientes face au
25 octobre 2023

Le partenariat FAO-FVC vient de débloquer 1,2 milliard d’USD de financement pour des projets d’action climatique dans des pays en développement.

Library Resource
Rapports et recherches
août, 2023
Afrique, Afrique sub-saharienne, Bénin, Burkina Faso, Guinée, Guinée-Bissau, Côte d'Ivoire, Mali, Sénégal

Face à la dégradation continue de la situation sécuritaire, les gouvernements des pays sahéliens et ouest-africains, les institutions d’intégration régionale et les partenaires de coopération se sont employés à intensifier les réponses collectives et multiformes qui visent à garantir le maintien de la paix et de la sécurité, ainsi que la consolidation de la stabilité socio-politique.

News
Dans le cadre de cette rencontre, une exposition exceptionnelle mettra en avant les derniers progrès techniques en matière de mécanisation de la filière agroalimentaire.
27 septembre 2023

 

Le Directeur général, M. Qu Dongyu, prône une mécanisation durable et inclusive pour transformer les systèmes agroalimentaires

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page