La transformation des systèmes agricoles et alimentaires à l’aune du changement climatique | Land Portal

© R. Belmin, Cirad   (CC BY-NC-ND 2.0 (link is external))

Près d’un tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont à imputer à nos systèmes agricoles et alimentaires. Lors de la COP28 à Dubaï, une partie des négociations portera sur les voies possibles de transformation du secteur. Production agricole plus durable, adaptation des régimes alimentaires, réduction des pertes et gaspillages : où se situent les marges d’amélioration et où doit-on concentrer les efforts ?

Le GIEC estime à environ un tiers la participation du secteur alimentaire aux émissions mondiales de gaz à effet de serre. En retour, le changement climatique impacte durement les systèmes alimentaires*, en particulier la production agricole qui fait face à des épisodes climatiques de plus en plus violents.

Au-delà de leur statut de contributeurs et victimes du changement climatique, les systèmes alimentaires s’imposent aujourd’hui comme une source de solutions. Toujours selon le GIEC, des pratiques appropriées pourraient réduire de 75 % les émissions des activités agricoles, mais aussi améliorer les capacités de stockage de carbone du sol et de la biomasse dans de nombreux territoires.

La transformation de nos systèmes agricoles et alimentaires sera à l’agenda des débats lors de la COP28, qui aura lieu fin novembre à Dubaï. Une avancée notable pour ce secteur longtemps évincé des négociations internationales sur le climat, même s’il ne faudrait pas que cela occulte l’indispensable réduction de la dépendance aux énergies fossiles, qui reste la priorité pour enrayer le changement climatique. L’inclusion des questions agricoles et alimentaires dans les discussions sur le climat représente à n’en pas douter une opportunité à saisir pour accélérer la nécessaire transformation de ces systèmes.

Trois leviers : la production, la consommation et les pertes et gaspillages

Le premier levier de transition vers des systèmes alimentaires plus durables est la production agricole. Les actions s’envisagent dès le choix de l’espèce ou de la variété cultivée : en cultures céréalières par exemple, le sorgho est de plus en plus sollicité pour ses capacités de résistance à la sécheresse. Des initiatives similaires se développent en élevage, où les efforts de la recherche agronomique se déploient désormais autour de races animales locales, qui résistent mieux à la chaleur, aux maladies ou à la sous-nutrition et exploitent des ressources alimentaires moins impactantes pour le climat. En parallèle, le Cirad défend l’agroécologie comme une trajectoire de transformation des systèmes alimentaires capable de répondre à de nombreux défis globaux : lutte contre le changement climatique et la désertification des sols, amélioration de la gestion de l’eau, restauration de l’agrobiodiversité, synergie entre la santé et la fertilité des sols et le stockage de carbone, etc.

Le deuxième levier, celui de la consommation, nous renvoie vers la modification des régimes alimentaires, et en particulier vers une réduction de la consommation de viande et produits laitiers dans les pays du Nord. 

Les pertes et gaspillages alimentaires, enfin, représentent entre 8 et 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Grâce à un renforcement des capacités de stockage, de distribution ou de transformation agroalimentaire en milieu rural, les pertes post-récolte pourraient être réduites dans les contextes du Sud. Au Sahel par exemple, des communautés de producteurs céréaliers s’organisent pour mieux stocker leurs récoltes. Des technologies en bioénergie, permettant de valoriser des biodéchets, améliore l’accès à l’énergie en milieu rural et encourage la transformation des aliments au plus près des lieux de production, améliorant leur conservation avant la mise sur le marché. Des changements de comportements de consommation pourraient également permettre de diminuer le gaspillage alimentaire. 

Penser ensemble l’atténuation et l’adaptation

Les réponses au changement climatique dans le secteur agricole sont souvent séparées en deux axes antagonistes : l’atténuation et l’adaptation. Or, des solutions centrées sur l’adaptation peuvent dans certains cas participer à augmenter les émissions de gaz à effet de serre, tandis que les pratiques d’atténuation entrent parfois en concurrence avec des enjeux de sécurité alimentaire. Les nouvelles approches devront donc conjuguer les stratégies d’adaptation et d’atténuation, tout en gardant à l’esprit l’objectif de sécurité alimentaire. 

La transformation de nos systèmes alimentaires se jouera à plusieurs échelles et mêlera différents secteurs. Recherche, projets de développement, appui aux politiques publiques : le Cirad se tient prêt à soutenir ces changements. Ces ambitions nécessiteront en parallèle un investissement financier à la hauteur. Actuellement, seuls 2 % de la finance climatique sont attribués au secteur agricole. 

* Les systèmes agricoles et alimentaires regroupent l’ensemble des éléments et activités liés à la production, transformation, distribution et consommation des denrées alimentaires.

Référence

Blanfort Vincent, Hrabanski Marie, Demenois Julien, Luquet Delphine, Daguet Ellie, Weil Mathieu, Alpha Arlène. 2023. Les systèmes agricoles et alimentaires face au changement climatique. Diplomatie. Les Grands Dossiers (74) : 18-23.

Related content: 
News

L’unité de recherche Biens et services des écosystèmes forestiers tropicaux recrute un/une assistant(e). Le/la titulaire du poste interviendra à la fois auprès d’une équipe, mais également d’une manière plus transversale en appui aux chefs de projets sur certains projets importants pour l’unité.

Référence à rappeler : 1981 Lieu d'affectation : Montpellier

Copyright © da fonte (mencionado acima). Todos os direitos reservados. O Land Portal distribui materiais sem a permissão do proprietário dos direitos autorais com base na doutrina de “uso justo” dos direitos autorais, o que significa que publicamos artigos de notícias para fins informativos e não comerciais. Se você é o proprietário do artigo ou relatório e gostaria que ele fosse removido, entre em contato conosco pelo endereço hello@landportal.info e removeremos a publicação imediatamente.

Várias notícias relacionadas à governança da terra são publicadas no Land Portal todos os dias pelos nossos usuários, partindo de várias fontes, como organizações de notícias e outras instituições e indivíduos, representando uma diversidade de posições sobre cada tópico. Os direitos autorais estão na origem do artigo; a fundação não tem o direito legal de editar ou corrigir o artigo, nem endossar o seu conteúdo. Para fazer correções ou solicitar permissão para republicar ou outro uso autorizado deste material, entre em contato com o detentor dos direitos autorais.

Compartilhe esta página