Israël détruit des batîments palestiniens “illégaux” en Cisjordanie Par i24news | Land Portal
Language of the news reported: 
French

Date: 02 février 2016


Source: i24news



Cisjordanie: les achats de terres falsifiés par un groupe israélien


L’armée israélienne a détruit mardi une douzaine de bâtiments construits dans une zone militaire au sud de Hébron en Cisjordanie.


Des familles palestiniennes se sont ainsi retrouvées à la rue. “Au total, il s’agit d’environ 80 personnes”, explique le dirigeant du conseil du village de Khirbet Jenbah.


Selon Israël, ces infrastructures étaient illégales puisque construites sur une zone déclarée militaire depuis les années 1970.


Les groupes israéliens de défense des droits de l’homme ont accusé à de nombreuses reprises Israël d’établir illégalement des zones militaires dans les territoires contestés.


Un communiqué du CAGT (le Coordinateur des Actions du Gouvernement dans les Territoires) a confirmé la mise en œuvre de cette mesure “prise contre les infrastructures illégales et les panneaux solaires construits dans une zone militaire”.


Une injonction de la Haute Cour issue dans le cours de la journée a ordonné l'arrêt de toutes les démolitions jusqu'au 9 février afin d'examiner cette décision.


Par ailleurs, la société israélienne en faveur des implantations juives en Cisjordanie (Al-Watan) aurait fraudé 14 des derniers 15 achats de terres à des Palestiniens selon un rapport de la dixième chaîne israélienne qui sera publié mardi.


Certains de ces terrains sont localisés près des implantations de Migron, Amona et Givat Asaf (dans la région de Ramallah) où la justice israélienne a déjà ordonné la démolition de maisons illégales dont la possession par des Israéliens ne pouvait pas être prouvée. Les ordres de la justice avaient été vivement contestés par plusieurs ministres du gouvernement.


Suite à une demande de la cour suprême, la police a enquêté sur l’achat de ces terres et a indiqué au procureur de l’Etat que 14 des 15 derniers achats du groupe Al-Watan ont été frauduleux. Certaines des transactions falsifiées ont été accompagnées de pots de vin selon la chaîne israélienne.


L’organisation israélienne utiliserait des intermédiaires palestiniens qui achètent des terres utilisant des documents falsifiés pour ensuite les vendre au groupe Al-Watan.


Le groupe appartient au mouvement Amana dirigé par Zeev Hever dont le but est de développer les communautés juives en Cisjordanie.


Al-Watan a rejeté ces accusations. “La police et le procureur ont affirmé qu’il n’y avait pas de soupçons contre la société. Aucun représentant n’a fait l’objet d’une enquête. Toutes les terres ont été achetées légalement et sont inscrites au nom de la société”, a répondu le groupe dans un communiqué.

Copyright © Source (mentioned above). All rights reserved. The Land Portal distributes materials without the copyright owner’s permission based on the “fair use” doctrine of copyright, meaning that we post news articles for non-commercial, informative purposes. If you are the owner of the article or report and would like it to be removed, please contact us at hello@landportal.info and we will remove the posting immediately.

Various news items related to land governance are posted on the Land Portal every day by the Land Portal users, from various sources, such as news organizations and other institutions and individuals, representing a diversity of positions on every topic. The copyright lies with the source of the article; the Land Portal Foundation does not have the legal right to edit or correct the article, nor does the Foundation endorse its content. To make corrections or ask for permission to republish or other authorized use of this material, please contact the copyright holder.

Share this page