Ben Moubamba à Port-Gentil : «Le désordre foncier doit s’arrêter !» | Land Portal

Date: 20 novembre 2016


Source: Gabon Review


Par Griffin Ondo Nzuey


Récemment en déplacement dans le chef-lieu de la province de l’Ogooué-Maritime, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement est allé défendre le «nouvel ordre urbanistique» du gouvernement. Il n’a pas hésité à proférer des menaces à l’encontre d’éventuels contrevenants.


Peu après sa rencontre avec les élus de l’Estuaire à Libreville, Bruno Ben Moubamba, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement, s’est rendu la semaine dernière à Port-Gentil. Il y est allé défendre le «nouvel ordre urbanistique» du gouvernement, qu’il entend voir appliquer dans les mois qui viennent. Une nécessité pour le pays qui, selon lui, impose l’implication de tous les Gabonais, à commencer par les représentants du peuple et autres personnalités jugées influentes. Or, dans le chef-lieu de la province de l’Ogooué-Maritime, le ministre s’est offusqué de ce que certains responsables présentés comme des proches du pouvoir enfreignent aisément la loi dans le domaine foncier.


«Sous mon magistère, je n’hésiterai pas à faire arrêter des gens et à les mettre en prison ou à les poursuivre (en justice). Je n’hésiterai pas une seule minute», a-t-il prévenu, non sans inviter chacun à prendre exemple sur le Rwanda qui, après une période trouble «marche» aujourd’hui, avec une politique urbanistique parmi les plus porteuses du continent. Bruno Ben Moubamba entend «combattre l’anarchie» et prôner «la culture de la responsabilité» dans la ville de Port-Gentil et dans toute la province de l’Ogooué-Maritime.


Et si le vice-Premier ministre a dit ne pas souhaiter se concentrer uniquement sur les écarts de certaines personnalités en faute avec la loi, il a promis faire cesser «le bras-de-fer entre les populations et l’Etat». «Les populations se plaignent de subir des inondations, des incendies ou des éboulements de terrain, mais lorsqu’on vient leur proposer des mouvements dans l’intérêt partagé de tous et la sécurité de chacun, il y a des protestations. Le vice-Premier ministre n’acceptera pas que les populations fassent le bras-de-fer ou le rapport de force contre l’Etat, parce que ce serait contester le bien public et le bien commun», a-t-il indiqué. Pour Bruno Ben Moubamba, «s’en est fini avec l’époque où les populations menaçaient l’Etat».


Au terme de ses entretiens avec les autorités de Port-Gentil et ses visites de chantiers, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement a déclaré que le stade de la ville sera prêt pour la Coupe d’Afrique des nations (Can) de football que le Gabon accueille en 2017. De même, il a annoncé la reprise des travaux des 1000 logements de la «Cité des 3 dorades» située aux abords du nouveau stade.

Copyright © Source (mentioned above). All rights reserved. The Land Portal distributes materials without the copyright owner’s permission based on the “fair use” doctrine of copyright, meaning that we post news articles for non-commercial, informative purposes. If you are the owner of the article or report and would like it to be removed, please contact us at hello@landportal.info and we will remove the posting immediately.

Various news items related to land governance are posted on the Land Portal every day by the Land Portal users, from various sources, such as news organizations and other institutions and individuals, representing a diversity of positions on every topic. The copyright lies with the source of the article; the Land Portal Foundation does not have the legal right to edit or correct the article, nor does the Foundation endorse its content. To make corrections or ask for permission to republish or other authorized use of this material, please contact the copyright holder.

Share this page