Loi n° 2003-027 du 20 juillet 2003 autorisant le Président de la République à ratifier la réglementation commune aux Etats membres du CILSS sur l’homologation des pesticides, révisée et adoptée par le Conseil des Ministres du CILSS, le 16 décembre 1999... | Land Portal | Securing Land Rights Through Open Data

Resource information

Date of publication: 
July 2003
Resource Language: 
ISBN / Resource ID: 
LEX-FAOC151510
License of the resource: 
Copyright details: 
© FAO. Afin d’assurer une large diffusion de ses informations, la FAO s’attache à donner libre accès à ce contenu et encourage l’utilisation, la reproduction et la diffusion des données, des informations textuelles et des supports multimédia présentés. Sauf indication contraire, le contenu peut être reproduit, imprimé et téléchargé aux fins d’étude privée, de recherches ou d’enseignement ainsi que pour utilisation dans des produits ou services non commerciaux, sous réserve que la FAO soit correctement mentionnée comme source et comme titulaire du droit d’auteur et à condition qu’il ne soit ni déclaré ni sous-entendu en aucune manière que la FAO approuverait les opinions, produits ou services des utilisateurs.

La présente loi autorise la ratification de la réglementation commune aux Etats membres du CILSS sur l’homologation des pesticides, révisée et adoptée par le Conseil des Ministres du CILSS, le 16 décembre 1999 à N’Djaména (Tchad), dont le but est de mettre en commun (dans un cadre sous-régional de coopération) les expériences et l’expertise des Etats membres pour l’évaluation et l’homologation des pesticides afin d’assurer leur utilisation rationnelle et judicieuse, ainsi que la protection de la santé humaine et de l’environnement.

Met en oeuvre: Accord portant Réglementation commune aux Etats membres du CILSS sur l’homologation des pesticides, adoptée à Ndjamena (Tchad), le 16 décembre 1999. (1999-12-16)

Authors and Publishers

Publisher(s): 

Le GERDDES est une organisation non gouvernementale à vocation Panafricaine et à but non lucratif .

Créé pour accompagner les processus de transitions démocratique impulsés en Afrique au début des années 90,

il  regroupe : des universitaires, des cadres, des avocats et autres membres des professions libérales.

Il est réprésenté dans la quasi-totalité des pays africains au sud du Sahara  à travers des sections pays .

Data provider

Share this page